Choisir ses disques de frein

Le système de frein à disque a initialement été conçu pour les avions et voitures de sport. Efficace et excluant toute probabilité d'inflammation, il répondait parfaitement au besoin de sécurité et performance. Dans les automobiles grand publique, la commercialisation des freins à disque  a commencé par les roue avant dont les frein sont plus sollicités et plus exposés à l'usure que ceux de l'essieu arrière. Ils sont de nos jours généralisés sur les quatre roues de presque toutes les automobiles légères à quelques exceptions près. 

Les disques de frein est un élément important du système de freinage automobile. Lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, les plaquettes serrent le disque de chaque côté. Le  frottement créé ralentit la rotation des roues et produit une forte chaleur. La capacité d'évacuer rapidement la chaleur et résister aux choques provoqués par l'action des plaquettes définit l'efficacité des disques de frein

Vous trouverez dans cet article ldes éléments à prendre en considération lors de l'achat de vos disques de frein neufs. 

De quoi sont faits les disques de frein ? 

La matière le plus fréquemment utilisée pour la fabrication des disques de frein automobile est la fonte. Bien que plus lourde et plus disposée à la rouille par rapport à l'acier, la fonte coûte moins chère est fournit une meilleure friction pour le freinage. L’utilisation de la fonte pour les disques de frein dans l'industrie automobile est généralisée à tel point que les vendeurs ne se donnent plus la peine de l’indiquer dans leur fiches produits. 

Certains disques sont renforcés en carbon qui sert à améliorer leur résistance thermique et augmente la longévité. Vous reconnaîtrez ces disques par la mention "Haute teneur en carbon" .

Les disques pour le circuit automobile sont fabriqués de carbon pur – plus léger, plus performant et beaucoup plus cher.  A ne pas confondre avec les disques à "haute teneur en carbon" !

Disques ventilés et disques pleins

Un disque ventilé est en réalité composé de deux disques pleins acrochés l’un à l’autre par des ailettes.  Lors du mouvement de l’automobile, l'air entre librement dans l’espace formé entre les deux disques ce qui permet de les refroidir plus efficacement. On installe généralement les disques ventilés sur les roues avant du véhicule. 

Les disques pleins étant moins chers sont souvent utilisés sur les freins arrière moins sollicités. 

Disques de frein plein et ventilé
Disques de frein plein (à gauche) et ventilé (à droite)

Disques de frein standard vs Sport

Les disques standard correspondent à la qualité des disques d’origine installés sur votre véhicule à la sortie de l’usine. Les disques standard peuvent être ventilés (la majorité des produits sur le marché) ou pleins. Ils sont conçus pour un "freinage normal” et couvrent les besoins de la majorité des automobilistes. 

Les amateurs de conduite dynamique se feront plaisir avec des disques de la gamme sport. Tous les disques sport sont ventilés. La fonte d’un disque sportif est plus dense par rapport à la fonte utilisée dans un disque standard. Chose impossible à apercevoir à l’œil nu. La différence un peu plus "palpable" est la présence des rainures et de petits troues de perforation sur la surface. 

Disques de frein avec rainures et perforation
Disques de frein avec rainures (à gauche) et rainures et perforation (à droite)

Les rainures aident à évacuer plus efficacement la poussière qui se produit sur les disques lors du freinage agressif et leur assurent une plus longue durée de vie. 

La perforation refroidit les disques et évacue les gaz de la superficies des plaquettes de frein qui se produisent lors du freinage. L'inconvénient de la perforation est qu'elle fragilise les disques. Raison pour laquelle beaucoup de pilotes du sport automobile préfèrent utiliser des disques seulement rainurés.

Quelle marque choisir 

La question n’est pas tout à fait correcte. Tout le monde a une conduite individuelle qui varie selon la culture, l’âge, sexe etc. Les disques de chaque fabriquant sont destinés à un automobiliste moyen ayant une conduite moyenne. En dehors des normes imposées, la “moyenne” de chaque fabriquant de disques est calculée différemment en fonction des données statistiques qu'il considère important de prendre en compte. Ces nuances font que les disques "excellents" pour les uns ne le sont pas forcément pour les autres. 

On peut cependant noter quelques tendances. Certains fabricants penchent légèrement vers les amateurs d'une conduite dynamique et un freinage agressif. C'est notamment le cas des marques BREMBO, EBC, DBA pour n’en citer que quelques unes. Les disques ZIMMERMANN, BOSCH ou ATE sont réputés chez les adeptes d'une conduite calme

Cette classification est évidemment très relative car toutes les marques fabriques de différents modèles de disques. 

Conseils pratiques lors de l’achat des disques de frein

Voici un petit aide-mémoire pour minimiser les risques de se tromper dans le choix de vos disques de frein : 

  • Connaître le numéro OEM (référence contructeur) de vos disques de frein d’origine vous permettra d’être sûr de la compatibilité des disques neufs avec votre véhicule. 
  • Les propriétaires de voitures PEUGEOT et CITROËN devront également vérifier le numero d’organisation – la date chiffrée de la fabrication de l’auto. Le numéro d'organisation du véhicule doit obligatoirement se situer dans la fourchette indiquée sur la fiche produit des disques neufs : "avant le numéro d’organisation xxxxx", "à partir de numéro d’organisation xxxx” ou encore “entre numéros d'organisation xxxxx et xxxxx”. 
  • Si vous avez une Volkswagen, Skoda, Audi ou Seat, procurez-vous du code PR de vos freins. En effet, le constructeur allemand a inventé un système spécifique d'identification de certaines pièces de rechange pour lesquels le numéro PR est la seule référence à prendre en considération. Les disques de frein en font partie. Le code ou numéro PR figure sur une étiquette collée dans votre carnet d'entretient ou à l'intérieur du coffre. 
  • Lors de l’achat, pensez à vérifier le système de freinage. A titre d'exemple, un disque de frein BOSCH n'ira pas avec les plaquettes du système de freinage Lucas-Girling System.
  • Il n'est pas inutile de rappeler que l'on n'utilise pas les mêmes disques à l'avant et à l'arrière du véhicule. Vérifier l'essieu (essieu avant ou essieu arrière) pour lequel sont fabriqués les disques peut vous éviter de mauvaises surprises au moment du montage. Sur les sites vendeurs, cette information est indiquée sous le titre côté d'assemblage.
  • Il sera également judicieux de verifier le diamètre et épaisseur des disques. 

Les disques neufs sont traités par une graisse de protection qui les protège contre la rouille lors de stockage dans les entrepôts et pendant le transport. Pensez à l’enlever en les nettoyant avec un chiffon sec ou en ajoutant des produits si nécessaire. Cette information est normalement inscrite dans la notice de montage. 
 

carvertical